Accessibilité

La Ville de Pézenas effectue régulièrement des travaux pour faciliter le quotidien de tous. L’amélioration de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, « PMR », dans la commune permet de s’adapter aux besoins de chacun. Ils concernent prioritairement les établissements recevant du public ainsi que la voirie. Ces chantiers sont majoritairement réalisés par les ateliers municipaux.

La voirie 

Plusieurs aménagements de la voirie ont été opérés pour faciliter l’accessibilité : abaissement de trottoirs, pose de bandes podo tactiles pour les personnes malvoyantes ou aveugles, installation de potelets pour protéger le cheminement piéton, etc. La Ville engage des travaux au-delà de l’obligation légale afin d’aider les Piscénois au quotidien.

Piste cyclable: Chemin de Plaisance

La Ville de Pézenas et le Département de l’Hérault réalisent la dernière tranche de la liaison cyclable reliant Tourbes à Pézenas.

  • Réalisation de plateaux aux carrefours
  • Élargissement d’un trottoir à usage mixte, rencontre « vélos/piétons »
  • Signalisation spécifique

Travaux dans les écoles

Chaque année, les Ateliers Municipaux et le service des Affaires Scolaires profitent des grandes vacances pour réaliser des travaux de rénovation dans les écoles maternelles et primaires de la Ville, en collaboration avec les directrices des quatre établissements. Des travaux d’entretien courant, (peintures de classes, entretien des installations électriques…) ont été effectués par les Agents municipaux.

Tout au long de l’année, chaque mercredi et les petites vacances scolaires sont consacrés également à des travaux de tous types et des rénovations (peinture, électricité, menuiserie ou plomberie).

La municipalité met un point d’honneur au bien-être de ses petits écoliers ainsi que celui des enseignants. Elle consacre chaque année une part importante de son budget à l’éducation.

Qualité de l’eau : Construction d’un bassin d’orage

Dans le but d’améliorer la collecte des eaux pluviales, la Ville de Pézenas réalise la construction d’un bassin d’orage d’une capacité de 1500 m3. Des études hydrauliques montrent la nécessité de construire un « bassin d’orage » ou « bassin de rétention d’eau » afin de limiter les risques d’inondations liés aux ruissellements.

Lors de fortes pluies, les quantités d’eau arrivant dans les stations d’épuration augmentent et les saturent.
Le bassin de rétention permet alors de stocker les eaux excédentaires drainées par la voirie.
C’est également un équipement important dans le processus d’épuration des eaux usées : décantation des eaux chargées de polluants, rétention des produits toxiques et des hydrocarbures, dilution des sels,…

Ce bassin artificiel de dépollution est visible le long de l’autoroute dans la plaine de l’Hérault.

L’ouvrage représente: 1050m3 de béton et 50T d’armatures.

Un investissement pour la Ville, dont le réseau est unitaire, qui contribue à la qualité du traitement des eaux et à la protection de son environnement dans le respect des normes.