Arts et Traditions Populaires

Arts et Traditions Populaires

 

 

 

MARTROR – 12 NOVEMBRE 2022

NADAL – DECEMBRE 2022

PEGOLADA ET CACHA FUOC  – 13 DÉCEMBRE 2022

SAINT BLAISE  –  FEVRIER 2023

CARNAVAL  –  FÉVRIER 2023

SAINT JEAN –  JUIN 2023

 

 

 

 

 

 

 

Les rituels festifs des Temporadas célèbrent notre rapport aux cycles du temps, organisés par l’association Temporadas.

Pézenas, ceux-ci prennent corps dans la consécration des transitions saisonnières 

 

* de l’hiver au printemps, au moment du réveil de la Nature, c’est l’entrée en Carnaval et la fête du protecteur de la Ville, Sant-Blasi;
* du printemps à l’été, au moment de sa maturité, au solstice d’été, c’est la Saint-Joan d’Estiu;
* de l’été à l’automne, au moment de son déclin, pour apprivoiser la Mort, voici Martror;
* de l’automne à l’hiver, pour entamer sa période de régénération, au solstice d’hiver, c’est la Sant-Joan d’Ivèrn ou Nadal.

 

 

  • LE POULAIN

 

LE POULAIN EMBLEME TOTEMIQUE DE LA VILLE DE PEZENAS A ETE HONORE DU TITRE DE CHEF D’OEUVRE DU PATRIMOINE ORAL ET IMMATERIEL DE L’UNESCO EN 2005

 EN 2014 Le Poulain, animal totémique de Pézenas, honoré du prix « Best » à Barcelone, l’animal totémique et emblématique de la Ville de Pézenas a été honoré du prix «Best», décerné aux Amis du Poulain dans le cadre des « festivitas bestiarum » qui se sont déroulées à Barcelone.

Les réjouissances populaires qui ont marqué les grands moments de l’histoire de la ville dont les entrées de rois, les cérémonies consulaires, les commémorations…, se sont toutes cristallisées autour d’une figure d’animal emblématique : le Poulain.

Un peu d’histoire…
Louis VIII avait une jument très belle qu’il estimait entre toutes. Cette jument favorite tomba malade pendant les fêtes données à Pézenas à l’occasion de son séjour. Le roi dut, à regret, la laisser à son départ, dans les écuries du Gouverneur du Château, non sans toutefois prier deux Consuls de la ville, Antoine Pons et Simon Barral, d’en prendre bien soin. A son retour à Pézenas, quel ne fut pas l’étonnement du monarque d’apercevoir sa jument, qu’il croyait morte, et, auprès d’elle, un petit poulain qu’elle avait mis bas et qui lui fut présenté la tête ornée de rubans et de feuillages. Surpris et charmé, Louis VIII voulut, pour perpétuer la mémoire de cet événement, que la ville fit construire un poulain en bois et qu’elle l’admit, en souvenir d’amitié pour sa royale personne, dans toutes les fêtes publiques, à partir de 1226.

D’après la légende… Le maréchal de Bassompierre, devant traverser la Peyne sur son cheval, vit sur la même rive une paysanne qui, jupes retroussées, s’apprêtait aussi à franchir la rivière. Le galant maréchal la prit en croupe et c’est sur sa monture que tous deux entrèrent en ville aux yeux du peuple amusé. Et pour en fixer le souvenir, deux personnages, Estieinou et Estieinette, furent juchés sur l’antique Poulain en 1622, année du passage à Pézenas, du roi Louis XIII. (Source: Les Amis de Pézenas)

 

PROCHAIN ÉVÈNEMENT