Ciné-Club : le mardi soir !

 

Jean Renoir

 Le Ciné-club est une association d’éducation populaire, sans
but lucratif. Son fonctionnement est entièrement assuré par
des bénévoles ,tous adhérents .

Téléchargez le  programme 2019-2020 Ciné Club Jean-Renoir

Mardi 14 Janvier

20 h 30

“Fraise et Chocolat”

Un film de Juan Carlos Tabio, Tomas Gutierrez Alea (Cuba-Espagne-Mexique 1994 – version restaurée 2018) Avec Jorge Perugorria,
Vladimir Cruz, Mirta Ibarra…

Dans un quartier de la Havane vers 1979, David, un étudiant militant du parti communiste est chargé d’enquêter sur les activités transfuges d’un marginal, Diego. Ce dernier, homosexuel et fier de son pays, tombe amoureux de David. ..

*A sa sortie en 1994, ce film sur l’amitié et la tolérance a connu un grand succès bien au-delà de Cuba et raflé de nombreuses récompenses dont le Grand prix du Jury à Berlin, en avant d’être sélectionné pour l’Oscar 1995 du meilleur film étranger.

Mardi 21 Janvier

20 h 30

 

“Mademoiselle de Joncquières”

Un film de Emmanuel Mouret (France 2018)
Avec Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz, Natalia Dartcheva…

Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire.

Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère.

Adaptée d’un passage de « Jacques le fataliste » de Diderot, avec ses dialogues ciselés cette vengeance en costumes du XVIIIe siècle est délicieusement moderne.

 

Mardi 28 Janvier

20 h 30

“Late Night” (Show de nuit)
Un film de Nisha Ganatra (USA) 103 mn

Avec Emma Thompson, Mindy Kaling, John Lithgow…

Une célèbre présentatrice de « late show » sur le déclin est contrainte d’embaucher une femme d’origine indienne, Molly, au sein de son équipe d’auteurs.

Ces deux femmes que tout oppose, leur culture et leur génération, vont faire des étincelles et revitaliser l’émission.

Servie par un duo pétillant de comédiennes, une comédie décapante sur les coulisses de la télévision.

 

Mardi 4 Février

20h30

“Astrid”

Un film de Pernille Fischer Christensen
(Danemark – Suède – Allemagne)
Avec Alba August, Maria Bonnevie, Trine Dyrholm…

En 1920, Astrid Lindgren a 16 ans et des rêves plein la tête.

Elle décroche un travail de secrétaire dans un journal local, tombe amoureuse de son patron, se retrouve fille-mère…

Talentueuse, résiliante, et déterminée, elle inventera dans ses romans, des héroïnes à son image, dans des bestsellers pour la jeunesse. qui la rendront célèbre.

Un beau portrait de femme servi par une étonnante interprète et une photographie aux couleurs et lumières nordiques froides et douces.

 

*Hors programme

Du 14 au 20 Février 2020

58ème Rencontre cinématographique

de Pézenas (F.C.C.M.)

Les cinémas du Nord : Finlande, Norvège, Islande…

*invitation à la séance d’ouverture avec la carte annuelle du ciné-club

 

Mardi 3 Mars

20 h 30

“Umrika”

Un film de Praschant Nair (Inde 2015)
Avec Suraj Sharma, Tony Revolori, Prateik Babbar…

105 mn

Les habitants de Jivatpur sont gal- vanisés par le voyage de l’un d’entre eux, parti conquérir « Umrika ». L’Amérique, ils la découvrent à travers les cartes postales qu’il envoie. Mais quand il cesse d’écrire, son petit frère se lance à sa recherche…

Prashant Nair aborde des thèmes aussi graves que l’immigration, le fossé entre les cultures, le décalage entre les grandes villes et la vie à la campagne, avec finesse et un humour teinté d’une réjouissante ironie.

Mardi 10 Mars

20 h 30

“La permission”

Un film de Soheil Beiraghi (Iran 2018)
Avec Baran Kosari, Amir Jadidi, Sahar Dowlatshahi…

88 mn

Afrooz est la capitaine de l’équipe féminine de footsal en Iran. Après 11 ans de travail acharné, son rêve devient réalité : l’Iran est en finale de la Coupe d’Asie des nations.

Mais au moment d’embarquer pour la Malaisie, elle apprend que son mari lui interdit de sortir du territoire. En Iran, une femme doit obtenir l’autorisation de son mari pour pouvoir voyager. Par quels moyens pourra-t-elle le convaincre de la laisser partir ?

D’après une histoire vraie…. une tragi-comédie de l’intime qui met à jour les contradictions d’un pays à travers l’absurdité des situations.

 

Mardi 17 Mars

“Qui m’aime me suive !”

20 h 30

Un film de José Alcala (France 2018)
Avec Daniel Auteuil, Catherine Frot, Bernard Le Coq..

90 mn

Gilbert et Simone vivent une re- traite agitée dans un village du Sud de la France. Le départ d’Étienne, son voisin et amant, le manque d’argent, mais surtout l’aigreur permanente de son mari, poussent Simone à fuir le foyer…

En forme de comédie douce amère sur l’amour et le temps qui passe et après « Coup d’éclat », José Alcala retrouve Catherine Frot, femme partagée entre deux hommes dans ce triangle amoureux.

 

Mardi 24 Mars

“Yuli”

20 h 30

Un film de Iciar Bollain (Espagne- G.B-Cuba 2018) 104 mn

Avec Carlos Acosta dans son propre rôle, Santiago Alfonso, Kevyin Martínez…

Carlos (Yuli) petit garçon élevé dans des quartiers pauvres de La Ha- vane, rêve devenir un footballeur comme Pélé. Il aime jouer et danser du hip-hop avec les enfants…

Reconnaisant un talent inné, son père veut qu’il devienne danseur, mais Yuli refuse ce choix paternel…

Avec la complicité de Paul Laherty, scénariste habituel de Ken Loach, Iciar Bollain (Même la Pluie) retrace avec brio l’incroyable destin de Carlos Acosta danseur étoile, des rues de Cuba au Royal Ballet de Londres.

 

Mardi 31 Mars

20 h 30

“La Ronde”

Un film de Max Ophuls (France 1950)
(Version restaurée 2017) 97 mn Avec Anton Walbrook, Simone Signoret, Serge Reggiani, Gérard Philippe, Danielle Darrieux, Daniel Gelin, Fernand Gravey…

Un narrateur, le « meneur de jeu », présente une série d’histoires tournant autour de rencontres amoureuses ou « galantes ». La « ronde » passe de la prostituée au soldat, du soldat à la femme de chambre, de la femme de chambre au fils de famille, et ainsi de suite jusqu’à ce que le cercle soit bouclé…

Max Ophuls insuffle un mouvement enivrant à la pièce statique de A. Schnitzler en recréant une Vienne de 1900 semi-rêvée. Cette étude de moeurs est transcrite avec infiniment de finesse et de poésie, grâce à de prodigieux acteurs, une musique envoûtante, et une grande maestria technique.

 

A la suite :

Assemblée générale annuelle

– Bilan de la saison et perspectives

 

Prix des cartes :

Carte annuelle (9 séances) : Carte de 6 films au choix : Carte de 3 films au choix :

32 euros 25 euros 15 euros

Le ciné-club étant adhérent à la FCCM (Fédération des Ciné-clubs de la Méditerranée), le prix de la carte inclut cette adhésion.

La carte annuelle permet d’assister à certaines séances des ciné-clubs de la Fédération (Béziers…)