Célébrant les 400 ans de Molière et les 100 ans de Boby Lapointe, la Ville de Pézenas a imaginé l’année 2022 tant autour de temps forts que de rendez-vous réguliers. Déjà, les 14, 15 et 16 janvier avaient suscité un engouement populaire autour de Molière. Le même enthousiasme s’est retrouvé dans les rues de Pézenas pour célébrer de manière itinérante et participative le centenaire de Boby Lapointe du 14 au 17 avril et quelques jours après pour l’édition XXL du Printival. Du 3 au 12 juin, le Festival «Molière, le Théâtre dans tous ses éclats» a, lui aussi, confirmé cet élan.
En ce mois de septembre, au cœur d’une programmation construite sur l’année entière, ce sont deux nouveaux temps forts qui ont rendez-vous avec Pézenas.

Les 10 et 11 septembre, en première (mondiale), l’écrin du Théâtre historique de Pézenas accueillera la révélation de la pièce, inédite et unique, « Le Barbu du Square » écrite par Boby Lapointe confirmant son rôle précurseur, sa modernité et son talent pour les facéties. Mise en scène par Philippe Car (l’Agence de Voyages Imaginaires) et sous la direction
musicale de Gil Aniorte Paz, cette création a été rendue possible par Ticha et Dany Lapointe qui ont bien voulu confier ce texte et par un partenariat entre la Ville de Pézenas, le Département de l’Hérault et l’Epic Hérault Culture, l’Agence de Voyages Imaginaires ainsi que le Printival Boby Lapointe et l’association « Eh ! Dis Boby ».

 

Les 16, 17 et 18 septembre, la Ville de Pézenas et la Compagnie des Scènes d’Oc proposent de revenir en 1653, ainsi Pézenas revivra le temps d’un week-end sous le Regard de Molière.
Aux côtés de comédiens, d’artistes de musiciens et d’amateurs, les habitants, les associations, les commerçants et les spectateurs pourront devenir, s’ils
le souhaitent, les acteurs de la fête et faire pleinement partie de l’histoire de ces rues, de ces places et de ce patrimoine remarquable dont Pézenas regorge. Plus d’une dizaine de compagnies de théâtre professionnel et amateur sera au rendez-vous pour, avec l’ensemble des participants, rendre
ce moment inoubliable.
À l’instar des différents temps forts et de nombre de rendez-vous de cette année 2022, ces dates de septembre ne seraient pas imaginables sans un partenariat fort entre la Ville, les associations, les collectifs artistiques, les bénévoles et les habitants. La dimension participative et l’adhésion populaire qui les entourent sont à saluer. Elles sont un terreau de l’identité et de la ferveur Piscénoise que l’on retrouve à d’autres moments de l’année et de la vie locale.
Également, sans le soutien des partenaires institutionnels et des mécènes, l’année 2022 n’aurait pas la dimension qu’elle a eue et qu’elle a encore au service de la mémoire de ces deux illustres que sont Molière et Boby Lapointe, de la création et de la représentation artistique et théâtrale ainsi que la place singulière qu’occupe la culture dans un projet de ville et de vie.