Sollicitée par la Ville de Pézenas, la Communauté d’agglomération a décidé d’adhérer à l’association nationale « Territoires zéro chômeur de longue durée » (TZCLD). Cette adhésion ne représentant qu’une étape dans une démarche entreprise depuis quelques mois et qui a connu un autre rendez-vous important ce jeudi 1er avril 2021 avec la tenue, en présence de Gilles D’Ettore, et d’Armand Rivière, du premier comité de pilotage destiné à engager officiellement ce processus d’expérimentation, projet suivi par Danièle Azemar, Conseillère municipale déléguée à l’attractivité économique et Conseillère communautaire déléguée à l’économie sociale et solidaire.

D’ailleurs, Ville et Communauté d’agglomération recevront un accompagnement et un appui de l’association nationale dans le processus qui débute ce 1er avril et dont le premier enjeu est de réunir des acteurs économiques, associatifs et solidaires et des élus afin de travailler sur l’emploi et sur le chômage à Pézenas. Forte de cette expérience, cette démarche pourra s’étendre, dans un second temps, à d’autres communes du territoire intercommunal.

Pour la Ville de Pézenas, l’implication de la Communauté d’agglomération est primordiale en raison de ses compétences en matière d’économie et d’insertion et du soutien en ingénierie qu’elle apporte. C’est à ce titre que, portant la candidature de Pézenas, le territoire de l’agglomération Hérault Méditerranée a été reconnu comme territoire émergent par l’association « Territoires zéro chômeur de longue durée » approuvant ainsi sa candidature en préfiguration.

Ce dispositif pour lutter contre le chômage en général et le chômage longue durée en particulier, s’intègre dans l’ensemble  des mesures de soutien à notre économie locale mobilisées par la communauté d’agglomération depuis le début de la pandémie, effort sans précédent pour répondre à une situation inédite avec l’objectif de sauvegarder notre tissu économique et de réduire le plus possible les conséquences de la crise sanitaire sur l’emploi. Au total, ce sont près de 1 500 entreprises qui ont pu bénéficier de ces aides  depuis un an pour une enveloppe globale 2.5 millions d’euros.