Un patrimoine exceptionnel préservé et restauré

Créé le 21 juin 1965, le secteur sauvegardé de Pézenas est le 14ème après le quartier du Marais à Paris et le 2ème en Languedoc Roussillon après Uzès.

En 1965, 25 bâtiments ou parties d’immeubles sont déjà reconnus au titre des monuments historiques dans le périmètre qui deviendra le secteur sauvegardé : maison consulaire, fontaine Vedel, Collégiale Saint Jean, hôtels particuliers et riches demeures.

La restauration des hôtels particuliers ne connaît son plein développement qu’à partir de 1987 dans le cadre des défiscalisations liées à la « loi Malraux » : 38 immeubles renfermant 212 logements sont ainsi réhabilités.

Secteur sauvegardé : des règles spécifiques

En raison de la richesse de certains décors intérieurs (plafonds en bois, décors de plâtre ou gypseries, menuiseries…), souvent découverts au cours de travaux, une déclaration préalable est obligatoire pour tous types de travaux, intérieurs et extérieurs.

Chaque projet est examiné dans son contexte par le service Urbanisme et l’architecte des Bâtiments de France pour avis conforme.

Pour vous aider dans vos projets, le service Urbanisme tient à votre disposition le règlement du secteur sauvegardé et le cahier des charges détaillé des prescriptions architecturales.

Un agent est à votre disposition en permanence pour vous aider dans vos démarches et vous conseiller. Il assure avec les architectes, la pré-instruction des demandes d’autorisation et de permis de construire qui sont ensuite instruites par les services de l’Agglomération.

Pour des raisons de sécurité liées à la fréquentation touristique, les travaux en secteur sauvegardé sont interdits du 1er juillet au 31 août.

Infos Services Techniques, Boulevard Jacques Monod, 34 120 Pézenas.
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30. Tél : 04 67 90 41 09.

visuel secteur sauvegarde pezenas

Téléchargez le règlement du secteur sauvegardé :

secteur sauvegarde pezenas

Un Cœur de Ville animé et dynamique

Aujourd’hui une cinquantaine d’artisans et de nombreux artistes sont installés à l’année. La Maison des Métiers d’Art, qui sert désormais d’écrin aux Espaces Ateliers d’Art de France, au cœur du secteur sauvegardé, propose tout au long de l’année des expositions-ventes d’exception et présente sous sa voûte les savoir-faire des artisans créateurs de notre territoire.

Depuis 1997, dans la cadre de l’opération « Charmes » puis actuellement de la mission « Cœur de Ville », la Ville propose une aide aux travaux correspondant à 30% du coût TTC (dans la limite de 3 050 €) pour la restauration ou la création de devantures et d’enseignes de qualité, répondant à un cahier des charges précis.

Objectif : favoriser la dynamique commerciale par des aides financières destinées à la mise en valeur des échoppes, des boutiques et des espaces publics commerciaux.

La Mission Cœur de ville :

Elle s’appuie sur 3 axes prioritaires :

– l’établissement d’un cahier de prescriptions architecturales à l’usage des commerces qui a été édité début 2006.

Télécharger la Charte Coeur de Ville – format PDF (2Mo)

– la mise en place d’un cahier des charges pour l’espace public,
– la mise en place d’outils de gestion (plan numérisé…) et la définition des projets à long terme.
La politique d’information et de concertation en faveur de la valorisation du patrimoine s’appuie sur des réunions destinées aux acteurs locaux : artisans, commerçants, architectes et services de la ville. Elles permettent d’enrichir la réflexion et de mobiliser les partenaires qui pourront devenir des relais d’information et de sensibilisation.

Dans le cadre de la mission Cœur de Ville, les services de la Ville travaille en étroite collaboration avec le Service Départemental de l’Architecte et du Patrimoine et de l’architecte des bâtiments de France en charge du secteur de Pézenas.