Face à la politique de déploiement des compteurs LINKY par Enedis et ses sous-traitants, la Ville de Pézenas soutient ses habitants et rappelle leur libre choix.

En septembre 2018, le Maire a pris un arrêté municipal soulignant les conditions minimales pour communiquer sur l’installation des compteurs. La Cour des Comptes faisant état dans un rapport du caractère souvent défaillant de la communication à l’égard des usagers.

L’article 1er de l’arrêté municipal de Pézenas demande à Enedis de recueillir le consentement préalable, libre et éclairé des usagers résidents sur Pézenas, et ce, avant toute installation. Il s’agit du rappel de l’obligation légale, inscrite dans la loi de 1978, article 32.

La société Enedis a contesté cet arrêté. Un recours a été formé devant le Tribunal Administratif.

Le 14 novembre 2019, par courrier, le Maire de Pézenas a rappelé ces deux éléments à la Direction Hérault d’ENEDIS :

« La ville demande qu’Enedis consulte dans un délai raisonnable, chaque usager afin de recueillir son consentement, libre et éclairé préalablement à toute installation de compteur Linky sur le territoire de la Commune. Il est également rappelé que toute intrusion dans le domicile des usagers, malgré le refus qui lui est opposé, est constitutive d’une voie de fait ».

Alors que la capacité des communes à agir face au déploiement des compteurs Linky semble limitée, la Ville de Pézenas continue de s’engager pour protéger les libertés de ses citoyens.